top of page

Rosa gallica 'officinalis'

Rose des apothicaires, Rose de Provins

Cette rose est une variété de 'rosa gallica', déjà connu chez les Grecs au VIème siècle. Il aurait été apporté vers 1240 de Palestine, au retour des croisades, et planté à Provins au château de Thibaut IV de Champagne. Il en devint le symbole de la ville, et fut cultivé pour un usage médicinal et alimentaire. Également appelée « Rose rouge de Lancaster », suite au séjour d’Edouard de Lancaster à Provins, qui l’apporta en Angleterre et en fit l’emblème de la famille des Lancaster. Son nom de Rose de Provins est souvent attribué -par extension et à tord- à tout le groupe des "Roses de France".

Arbuste buissonnant d’1 mètre de haut, d’un feuillage vert assez sombre. Fleurs semi-doubles, groupées en petits bouquets, d’une couleur rouge et centre clair, aux étamines dorées. Parfum modéré, subtil, typique des roses anciennes.

 

Les rosiers galliques ou « Roses de France » : l’espèce botanique « Rosa gallica » est originaire du Moyen-Orient, et de là elle s’est propagée de l’Europe jusqu’au Caucase. On trouve dans ce groupe des formes horticoles anciennes comme 'Rosa x damascena', 'Rosa x centifolia' et 'Rosa x alba'. Les rosiers galliques, déjà cultivés par les grecs et les romains, ont des fleurs souvent de couleur foncée, et ils sont peu épineux. Formant des buissons bas couvrants, ces rosiers ont une floraison unique et sont faciles à cultiver. On trouve dans ce groupe les roses de Damas, les Albas, les Centfeuilles, les Mousseux, les Portland.

Photo R.S.

Sources

La Roseraie de Saint Clair, Maurice Jay
Help me Find
Promesses de Fleurs

bottom of page