top of page

Rosa centifolia 

Connu depuis l’Antiquité, cet hybride est issu de plusieurs génomes, R.gallica, R.moschata, R.canina et R.damascena. Originaire du Caucase et de l’Iran, ce rosier a été très utilisé pour la qualité des ses essences  (en Hollande au XVIIIème siècle puis en France dès le XIXème siècle). Appelée aussi « Rose de Mai », « Rose Chou », Rose de Batavie » et « Rose de Provence (ou Provins) », elle est encore très utilisée à Grasse et au Maroc pour la parfumerie. Variété non remontante,  elle ne fleurit en effet qu’au mois de mai.

Très drageonnant, ce buisson est haut d’1 à 2.50 mètres,  avec des tiges arquées et épineuses. Les feuilles sont de 45 à 7 folioles vert grisâtre;. Les fleurs globuleuses, aux nombreux pétales imbriqués de couleur rose, exhalent un parfum doux et sucré.

 

De nombreux variétés de « centfeuilles » sont encore cultivées, dont Rosa x centifolia Pomponia (Pompon de Meaux), Rosa x centifolia Major (la Rose des Peintres), Rosa x centifolia cristata (Chapeau de Napoléon) mutation proche des mousseux, Rosa x centifolia Parvifolia (Pompon de Bourgogne), Rosa x centifolia Variegata (Vibert 1835), « Tour de Malakoff » (Pastoret 1956), Rosa x centofolia sancta ou richardii (la Rose de Saint Jean), « Petite hollande » ou « Pompon des Dames », etc.

IMG_20200516_101257.jpg

Photos R.S.

Sources

La Roseraie de Saint Clair, Maurice Jay
Help me Find
Promesses de Fleurs

bottom of page